MASHU

LUXE CONSCIENT

Mashu London a été créé en 2017 par la directrice de la création Ioanna Topouzoglou. Le label a été conceptualisé au Royaume-Uni et produit tous ses sacs en Grèce.

Ioanna étant elle-même grecque, elle voulait soutenir les artisans grecs et enrichir l'économie locale, ainsi que promouvoir l'artisanat grec à travers ses produits.

Ioanna a obtenu une maîtrise en conception de textiles durables à l'UAL Chelsea College of Art, ce qui a contribué à catapulter Mashu.

La vision de Mashu est de créer des sacs à main modernes qui mettent en valeur l'artisanat et les matériaux les plus fins sans compromettre la planète.

Inspiré par l'Art Déco et l'architecture contemporaine. Les silhouettes structurées et minimales des sacs compensent les textures tactiles pour créer un équilibre esthétique nuancé.

La quincaillerie sur mesure, signature de la marque, fait de chaque sac une déclaration unique et distinctive.

PROTÉGER L'ENVIRONNEMENT
Optimiser les pratiques à faible impact et moins polluantes dans nos processus et nos produits :

Mashu utilise des matériaux basés sur la conservation des matières premières, des solutions non toxiques, et avec une dépendance minimale aux ressources naturelles. Par exemple, elle utilise des matériaux issus de polyester et de plastique recyclés. Cela signifie une réduction de 80 % de la consommation d'énergie et des émissions de CO2 dans l'atmosphère par rapport au processus traditionnel de production de polyester à base de pétrole.

Ils utilisent également des fibres naturelles telles que le Pinatex, une alternative au cuir fabriquée à partir de fibres de cellulose extraites de feuilles d'ananas. Le coton recyclé, le chanvre et les substituts de cuir à base de plantes fabriqués à partir de cactus et de maïs.

Tous les matériaux de Mashu sont recyclables à la fin de leur vie utile et certains peuvent même être biodégradables. Leurs poignées sont toutes fabriquées à partir de chutes de bois provenant d'une entreprise de meubles en Grèce, qui seraient autrement jetées ou brûlées, créant ainsi une économie circulaire et un système de conception cradle2cradle.

POURQUOI PAS LE CUIR ?


Le cuir n'est pas durable. Entre la tannerie et la teinturerie, le cuir reçoit de multiples applications de conservateurs chimiques, de colorants, de raidisseurs et de modificateurs pour lui donner la finition souhaitée. Outre le fait que la grande majorité de ces additifs sont nocifs pour l'environnement et la santé humaine et polluent pendant le processus de fabrication, ils rendent le matériau impossible à biodégrader, ce qui signifie que ces produits pourraient finir par polluer la Terre pendant des milliers d'années.

En outre, l'élevage d'animaux est l'une des principales causes du changement climatique en raison de l'utilisation intensive des ressources nécessaires, notamment la terre, l'eau, la nourriture et le carburant. Bien sûr, de nombreuses alternatives végétaliennes peuvent être aussi mauvaises que le cuir. Nous nous concentrons sur l'utilisation des alternatives les plus durables au cuir disponibles sur le marché et nous nous efforçons de nous améliorer chaque saison.

MATÉRIAUX

Le choix des bons matériaux est au premier plan de chaque collection, à bien des égards la partie la plus importante du processus de conception et du modèle économique de Mashu.

L'entreprise établit des priorités et s'approvisionne en matériaux sur la base de critères spécifiques tels que les matériaux organiques, végétaux, recyclés, circulaires et sans cruauté. Mashu choisit les matériaux en fonction de la préservation des ressources naturelles et s'efforce de trouver des fournisseurs responsables qui partagent les mêmes valeurs qu'elle.

BIOVEG - CUIR VÉGÉTALIEN À BASE DE PLANTES ET RECYCLÉ

BioVeg provient d'Italie et est fourni par un fournisseur écologique et durable, Coronet. Ils ont créé BioVeg qui est fabriqué à partir de polyester recyclé provenant de bouteilles en plastique et de matériaux à base de plantes. La matière végétale est fabriquée à partir de maïs de grande culture non OGM. La culture de maïs utilisée n'est pas viable pour la consommation humaine.

BioVeg a également une empreinte environnementale plus faible que les alternatives à base de pétrole, ce qui réduit les émissions de CO2. BioVeg utilise également moins de ressources naturelles pour sa production.

BioVeg est très durable, solide et résistant à l'eau. Il est doux au toucher et ressemble beaucoup à du cuir véritable. Il est approuvé par la PETA.

CUIR DE CACTUS - DESSERTO®

Desserto est un matériau de cuir de cactus nouveau et innovant. Cette plante n'a besoin que d'une quantité minimale d'eau pour pousser, elle ne peut survivre que grâce à l'eau de pluie. Seules les feuilles du cactus sont récoltées et utilisées pour le matériau, afin de s'assurer que les plantes ne sont pas tuées pendant la récolte. Les feuilles matures sont ensuite séchées à la lumière pure du soleil, ce qui évite toute consommation d'énergie supplémentaire ! Le cuir de cactus est doux au toucher, extrêmement durable, respirant et partiellement biodégradable.

Les cactus ont des propriétés étonnantes, ils régénèrent naturellement le sol, ils sont des puits de carbone naturels et ce sont des plantes très résistantes (vous le savez peut-être si vous en avez déjà eu un à la maison), c'est pourquoi les cactus peuvent pousser dans des sols dégradés où d'autres cultures ne peuvent pas le faire.

PIÑATEX

Piñatex est fabriqué à partir des feuilles de l'ananas, le sous-produit de l'industrie fruitière, qui sont traditionnellement jetées ou brûlées.

L'ajout de valeur à ces déchets a créé une nouvelle source de revenus pour les communautés agricoles qui, autrement, dépendent d'une récolte saisonnière. Une fois que la fibre a été retirée de la feuille, la biomasse restante est conservée pour être utilisée comme engrais naturel ou biocarburant, offrant ainsi de nouvelles perspectives économiques.

Pour entretenir votre sac Piñatex, nous vous recommandons de le cirer régulièrement avec une cire naturelle afin de préserver ses caractéristiques. Les taches peuvent être nettoyées à l'eau, à l'aide d'un chiffon doux ou d'une éponge humide. Piñatex® est résistant à l'eau, mais pas imperméable.


DINAMICA®

Le Dinamica est utilisé principalement dans les revêtements de Mashu. Son processus de production est similaire à celui utilisé pour le recyclage du papier, dans lequel aucune substance chimique nocive n'est utilisée.

Le polyester recyclé contenu dans le Dinamica® provient de fibres de polyester (T-shirts, fibres, etc.) et de PET (bouteilles, plastique, etc.). Recycler le polyester signifie réduire de 80% la consommation d'énergie et les émissions de CO2 dans l'atmosphère par rapport au processus traditionnel de production du polyester à base de pétrole.

L'utilisation de colorants neutres et non toxiques et de polyester recyclé est une garantie supplémentaire de l'approche naturelle adoptée. Les niveaux les plus bas d'émissions polluantes et de consommation d'énergie sont garantis tout au long du cycle de production.

BOIS RECYCLÉ

Mashu collabore avec diverses usines d'ameublement afin de collecter leurs chutes de bois, qui sont ensuite traitées par des artisans du bois locaux qui les transforment en poignées souhaitées par Mashu.

De cette façon, ils minimisent les déchets et mettent en œuvre des matériaux circulaires dans les produits de Mashu. Étant donné que Mashu utilise du bois recyclé dans la construction de ses poignées, certaines variations peuvent être visibles, car ils n'utilisent pas de bois neuf, ce qui rend chaque pièce unique.

Pour prendre soin de vos poignées en bois, veillez à ce qu'elles ne tombent pas souvent sur le sol car cela risque d'endommager le bois. Tenez-les à l'écart des espaces humides. Si la surface des poignées est rugueuse, prenez une feuille de papier et frottez-la jusqu'à ce qu'elle redevienne lisse.

CHANVRE

Le chanvre est une fibre qui est utilisée depuis des générations sur presque tous les continents. Le tissu présente divers avantages naturels, allant d'une bonne isolation à une résistance naturelle aux UV.

Le chanvre est une fibre étonnante, contrairement au coton, qui nécessite très peu d'eau pour survivre. Le chanvre réduit naturellement les parasites et ne nécessite donc pas de pesticides ni de produits chimiques pour sa culture. Il restitue également les nutriments qu'il prend dans le sol, ce qui ne provoque pas d'érosion des sols, contrairement au coton.

Pour que votre sac en chanvre reste imperméable, nous vous recommandons d'appliquer régulièrement un spray imperméabilisant.


LIÈGE

Le liège est un matériau aussi naturel, durable, renouvelable et bon pour l'environnement que vous pouvez l'imaginer. Le liège utilisé provient de l'écorce des chênes-lièges qui poussent en Europe méditerranéenne. Lorsque le liège est récolté, les arbres ne sont pas abattus, mais leur écorce est soigneusement enlevée à la main, selon un savoir-faire transmis de génération en génération.

Il faut entre neuf et douze ans pour que l'écorce repousse et soit suffisamment épaisse pour être à nouveau récoltée. Après la récolte, lorsque les arbres commencent à repousser leur écorce, ils absorbent jusqu'à cinq fois plus de carbone de l'atmosphère. Ils le font pour alimenter la photosynthèse nécessaire à la repousse.

L'industrie du liège entretient d'immenses zones de forêts de chênes-lièges, 2,7 millions d'hectares pour être exact, qui purifient l'air de la terre à un rythme remarquable.

COTON RECYCLÉ

Le nouveau projet denim collecte et trie les déchets post-industriels des usines de confection locales et les transforme en fibres, les filant en nouveaux fils qui sont ensuite tissés dans de nouveaux tissus !

Le processus est exempt de produits chimiques et de colorants et utilise un minimum de ressources comme l'eau et l'énergie. Nous n'utilisons que des matériaux 100% naturels et compostables. Les restes de graines de coton et de peluches de coton sont ensuite transmis aux cultivateurs de café des hauts plateaux du Guatemala, qui les utilisent comme compost pour les grains de café.

En utilisant du coton recyclé, Mashu réduit les émissions de carbone, la consommation d'eau et d'énergie et, bien sûr, l'utilisation de matériaux vierges. En réutilisant les textiles mis au rebut, on crée un cycle de vie sans fin, une méthode "cradle to cradle" qui est la voie à suivre !